MADAM aux TRANSMUSICALES 2018

Héritiers de la hargne féminine bravache et altière des Runaways ou de L7, traversés par le groove musclé de Queens Of The Stone Age, les brûlots de Madam sont également portés par des guitares rageuses, une rythmique qui ne fait pas de prisonnier et un chant hiératique et sûr de son fait. Non, les quatre filles de Madam ne font pas dans la dentelle – dans l’arsenic, en revanche…

https://www.lestrans.com/fiche-artiste/madam/


Partage